Qualiticien / Qualiticienne

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Dans l’entreprise, le qualiticien / la qualiticienne met en place un système de contrôle qualité, de la réception des matières premières au stockage des produits finis et livrés. Il met en œuvre les procédures qui assurent la qualité et la conformité des produits aux normes.

Description métier

Par définition, la démarche qualité est transversale à plusieurs secteurs d’activité, industries et services : automobile, aéronautique, industrie pharmaceutique, agroalimentaire, transports, assurances, etc. C’est pour cela que l’on retrouve donc des assistants qualité et des ingénieurs qualité dans de très nombreux secteurs.

Le qualiticien / la qualiticienne travaille en lien avec la direction et tous les responsables opérationnels : recherche-développement, méthodes, production. Son rôle est central pour obtenir une certification et un label qualité pour les produits de l’entreprise.

À toutes les étapes du processus, il met en place les points de contrôle des produits. Il veille même au bon entretien des machines et des locaux.

En cas de besoin, il élabore des opérations correctives ou préventives. S’il y a défaillance, il en analyse les causes, il propose des solutions et les communique aux services concernés.

Au stade du produit fini, il en valide la conformité au cahier des charges initial, aux normes et aux réglementations.

Ingénieur, responsable ou technicien de contrôle qualité, le qualiticien est aussi un pédagogue. Il sensibilise le personnel au souci de qualitéd’hygiène et de sécurité. Il vérifie que les consignes diffusées pour chaque poste de travail sont applicables et efficaces. Il les corrige si nécessaire.

C’est également l’interlocuteur de l’administration (répression des fraudes…) et des clients (suivi des réclamations).

Le qualiticien effectue surtout un travail de bureau et de laboratoire. Néanmoins, ses visites de terrain et des sites de production font aussi partie de son quotidien.

Études / Formation pour devenir Qualiticien / Qualiticienne

Un niveau bac + 2 minimum est requis. La plupart des qualiticiens en charge d’encadrement et de responsabilités ont généralement un diplôme d’ingénieur, un master voire un mastère spécialisé.
Un niveau bac + 2 ou bac + 3 permet de démarrer comme animateur QSDD / animateur QSE ou cadre technique d’hygiène et de sécurité ou de l’environnement en relation avec la thématique étudiée.
Exemples de formations :

niveau bac + 2

  • BTS bioqualité
  • BTS PP – pilotage de procédés

niveau bac + 3 (licence pro dans un secteur d’activité particulier)

  • BUT QLIO
  • BUT MP – mesures physiques
  • LP métiers de l’industrie : conception de produits industriels,
  • LP métiers de l’industrie : conception et amélioration de processus et procédés industriels,
  • LP métiers de l’industrie : conception et processus de mise en forme des matériaux,
  • LP métiers de l’industrie : industrie aéronautique,
  • LP métiers de l’industrie : gestion de la production industrielle,
  • LP métiers de l’industrie : industrie navale et maritime,
  • LP métiers de l’industrie : logistique industrielle,
  • LP métiers de l’industrie : mécanique,
  • LP métiers de l’industrie : mécatronique/robotique,
  • LP métiers de l’industrie : métallurgie/mise en forme des matériaux et soudage,
  • LP industries pharmaceutiques, cosmétologies et de santé : gestion, production et valorisation.
    Différents parcours :
    Analyses, contrôle et expertise dans la chimie et les industries chimiques (ACE), Qualité de la production des produits pharmaceutiques et cosmétiques,
  • LP métiers de la qualité
  • LP QHSSE – qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement.
    Différents parcours :
    Bio-analyses et qualité pour les laboratoires de biologie médicale,
    MQSE management de la qualité de la sécurité de l’environnement,
    systèmes de management qualité en filière viti-vinicole
  • LP conception et contrôle des procédés.
    Différents parcours : oenocontrôle
  • LP métiers de la mer.
    Différents parcours : AQUAVAL – valorisation des produits de la mer,
  • Titre d’Animateur Qualité, Sécurité, Santé au travail et Environnement
  • LP chimie analytique, contrôle, qualité, environnement,

niveau bac + 4

  • titre de responsable qualité environnement sécurité (Aforp)

niveau bac + 5 et >

  • master : manager QSE Toulouse ; QSE UPEM, université de Franche Comté ; qualité, environnement et sécurité dans l’industrie et les services Université de Bourgogne ; MQSE Essym, Paris Saclay
  • diplôme d’ingénieur : CESI, ENSAM, AgroParisTech, Bordeaux sciences agro, les ITI (institut des techniques d’ingénieur de l’industrie), l’UTC, etc.
  • Mastère spécialisé MQRVal (EBI)

La plupart délivrent des mastères spécialisés dans un ou plusieurs secteurs de production où les suivis « qualité » sont devenus indispensables, voire obligatoires. Tous les établissements recrutent sur concours maths sup/spé. Certains sont ouverts aux titulaires de BTS, de licences ou de master pro par le biais des admissions parallèles.

Evolutions de carrière

Le technicien qualité ou qualiticien peut après quelques années d’expérience évoluer vers un poste de responsable qualité, responsable environnement, responsable de la gestion des risques, chargé d’études en organisation.

Au sein d’un cabinet de consultant, il peut vendre des prestations qualité à des entreprises clientes.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Articles Similaires

Nous suivre

Récemment

Offres du jour